16 novembre 2019, 20 h au théâtre de Roanne IRAY TRIO et David Bressat Quintet

IRAY TRIO David Bressat Quintet

Première partie : IRAY TRIO
Iray, l’unité en Malgache. Le pianiste Liva Rakotoarison mêle avec profondeur la richesse rythmique de son île natale à la richesse harmonique des grands noms du jazz actuel.
Ce trio incarne avec subtilité combien le jazz est affaire de métissage.
Distribution :
Liva Rakotoarison : Piano
Vincent Girard : Contrebasse
Elvire Jouve : Batterie
Deuxième partie : David Bressat «True Colours »
«TRUE COLORS » est une musique à découvrir à sa source. Le quintet joue et rentre en interaction avec le public, offre à l’auditeur l’intimité d’un son qui s’élabore devant lui.
On sent le souffle des cuivres, devine les improvisations qui se dessinent, sursaute au gré des humeurs d’une rythmique enragée, entre forces et fragilités, au cœur du cheminement artistique…
Elu Citizen Jazz et révélation Jazz Mag
Distribution :
David Bressat : Piano
Eric Prost : Saxophone
Aurélien Joly : Trompette
Charles Clayette : Batterie
Vincent Girard : Contrebasse

Lien vers le site du théâtre ICI

Prochain concert : Émile Parisien Quartet

samedi 19 janvier, 20h au théâtre municipal de Roanne

Cela fait maintenant quinze ans que le Quartet d’Emile Parisien écume les scènes et les festivals européens. C’est dire la connivence qui existe entre ces musiciens : Emile Parisien ( sax soprano et ténor) Julien Touéry (piano), Ivan Gélugne ( contrebasse) et Julien Loutelier ( batterie).

Incarnation turbulente du jazz, corps et âme, Emile Parisien, Artiste de l’année aux victoires du jazz 2014 et récent lauréat du prix du Meilleur saxophoniste international « Echojazz » en Allemagne, a cotoyé les plus grands à Marciac où il a fait ses armes : Wynton Marsalis, Christian Mc Bride, Johnny Griffin…Très influencé par John  Coltrane et Wayne Shorter , ce saxophoniste dansant garde les pieds sur terre malgré son immense succès actuel. La  musique du quartet a beaucoup évolué pour devenir très narrative, enrobée dans un esprit  « cartoon », grâce à l’exceptionnelle capacité des musiciens à créer des atmosphères  et à les faire vivre.

«La maturité réside dans la simplicité et la joie. Emile Parisien et ses acolytes y sont arrivés avant tout le monde. » Pierre Tenne, Djam

Distribution :

Emile Parisien : sax soprano et sax ténor, Julien Touéry : piano, Ivan Gélugne : contrebasse, Julien Loutelier : batterie.

Crédit photo : Sylvain Grippoix    

Réservation recommandée!        Lien site du théatre